La famille: Une valeur sûre

Charles Fleury

Au cours des dernières décennies, la famille s’est profondément transformée au Luxembourg. L’âge au mariage a reculé, le nombre de divorces a augmenté, l’union libre s’est installée et les naissances hors mariage se sont faites de plus en plus nombreuses (Bodson et al., 2010). Pour les sociologues, ces changements témoignent de la progression des styles de vie marqués par l’individualisme: ce n’est plus l’individu qui est au service de la famille, mais la famille qui doit offrir à l’individu un cadre de vie épanouissant et protecteur (Déchaux, 2009). Parallèlement, l’augmentation de l’espérance de vie a conduit à la multiplication des structures familiales multi-générationnelles, multilocales. Il est de plus en plus fréquent, aujourd’hui, de compter trois ou quatre générations d’adultes coexister au sein d’une même famille, mais sous des toits différents.
Mais quelle place occupe la famille dans l’univers des valeurs des résidents du Luxembourg? Se sentent-ils concernés par les conditions de vie des membres de leur famille? Sont-ils prêts à sacrifier leur bien-être personnel pour assurer le bien-être de leurs enfants et de leurs parents âgés? Comment ont évolué leurs attitudes vis-à-vis de la famille au cours de la dernière décennie? Ces questionnements sont loin d’être anodins: dans un contexte de vieillissement démographique et de remise en question des systèmes de sécurité sociale, plusieurs voix réclament une participation accrue de la famille à la protection sociale. Est-ce réellement envisageable?
Le présent papier examine cette question à partir des données luxembourgeoises de l’European Values Study recueillies pour une deuxième fois en 2008. Comparant ces données à celles de 1999, il tente de répondre à ces trois interrogations:
1) La famille constitue-t-elle toujours une réalité importante au Luxembourg?
2) Les enfants et les parents adhérent-ils toujours aux normes de soutien mutuel et d’amour inconditionnel?
3) À quoi attribuer les principaux changements qui se sont produits entre 1999 et 2008 à propos de l’importance de la famille et de l’appui aux normes d’obligation familiale?

Zitiervorschlag

Fleury, C. (2010). La famille: Une valeur sûre (Les Cahiers du CEPS/INSTEAD. Population & Emploi Nr. 14). Centre d’études de populations, de pauvreté et de politiques socio-économiques (CEPS/INSTEAD).

Verwandte Projekte